Il y a quelques jours, Game of Thrones, la série la plus téléchargée du moment a été victime de son propre succès. A quelques heures de la sortie officielle du premier épisode de la cinquième saison, ce n’est pas un, mais bien quatre épisodes qui ont fuité sur le net.

Buddyweb revient sur cet événement qui fait parler de lui depuis le début de la semaine.

Mais pour ceux qui ne connaissent pas la série, un petit résumé s’impose…

Game of Thrones par Buddyweb

Game of thrones est une série de fantaisie médiévale, créée par David Benioff, D. B. Weiss et Georges R. R. Martin, et adaptée des romans de ce dernier, le Trône de fer. Le premier épisode a été diffusé pour la première fois le 17 Avril 2011 par la chaîne HBO.

L’intrigue prend place dans un univers imaginaire et médiéval, sur le continent de Westeros, au royaume des Sept Couronnes où les maisons nobles règnent. Tout au long de la série, les familles se battent à coups d’épée, trahison et manigance, afin de régner sur le royaume et s’asseoir sur le trône de fer, et tout cela accompagné d’événements surnaturels et de créatures légendaires.

Au fil des années, Game of thrones s’est imposée comme l’une des meilleures séries. Elle se distingue tout particulièrement par un univers à part entière mêlant drame, fantaisie, guerres et trahisons en tout genre. Tout cela mis en scène par des décors et effets spéciaux spectaculaires ainsi qu’un casting bien fourni.

Une cinquième saison très attendue

L’audience de Game of Thrones n’a fait que croître de façon exponentielle depuis la sortie de la première saison, ainsi la quatrième saison, compte un nombre moyen de téléspectateurs s’élevant à 18,4 millions, et elle représente la série la plus téléchargée dans le monde.

Un an après, la saison 5 attendue de tous, suscite impatience et curiosité aux quatre coins du monde.

Pour préparer sa sortie comme il se doit, les producteurs de la série ont mis les bouchées doubles concernant la stratégie marketing, beaucoup de vidéos “inside” et de produits dérivés sont sortis, parmi eux, des figurines de chaque personnage. Ainsi, sur Instagram, un des réseaux sociaux les plus influents, on a pu contempler Daenarys version miniature et ses camarades, aux côtés de célébrités telles que Method Man ou encore Talib Kweli, afin de faire la promotion de la Mixtape “Catch the Throne”! Une vraie vie de star!

De plus, le premier teaser de la saison, mis en ligne le 10 mars sur YouTube, soit un mois avant la sortie officielle, a vu son nombre de vues monter jusqu’à 4,4 millions, de quoi mettre l’eau à la bouche de tous les fans de la série.

Tout allait bon train. Enfin, c’est ce qu’ils croyaient…

Des épisodes avant l’heure

Dans la nuit du 11 au 12 avril, soit quelques heures avant la diffusion officielle, les quatre premiers épisodes de la saison 5 tant attendue ont été mis en ligne sur la toile, et disponibles via les plates-formes de téléchargement illégal.

En quelques heures, les premiers épisodes sont téléchargés plus de 100 000 fois.

Coup dur pour la chaîne qui comptait sur la diffusion simultanée de la saison 5 dans 170 pays du monde pour battre tous les records d’audience.

Ces épisodes proviendraient de screeners confiés à certains journalistes, quelques jours avant la sortie officielle, afin qu’ils puissent préparer leur critique. Par soucis de sécurité, et par crainte d’éventuelles fuites, ces copies contiennent une marque de sécurité, ou watermark permettant de les tracer. Ce qui n’a pas empêché un petit malin de flouter le filigrane et de diffuser illégalement le contenu de ces DVD.

Mais, coup de théâtre pour HBO ! Contre toute attente, cette fuite ne l’a pas empêché de battre les records d’audience. Lors du lancement, cette fois officiel, de la nouvelle saison, le premier épisode a compté plus de 8 millions de téléspectateurs contre 7,2 millions l’an dernier pour le lancement de la saison 4. 
Un soulagement pour la chaîne qui craignait une baisse d’audience suite à cette fuite inattendue.

Periscope et Twitter dans le viseur de HBO

Malgré un nouveau record pour HBO, la chaîne reste néanmoins mécontente.

Periscope, l’application développée par Kayvon Beykpour et Joe Bernstein et rachetée il y a peu par Twitter, permet à ses utilisateurs de retransmettre en direct ce qu’ils sont en train de filmer avec leur smartphone.

Peu avant la diffusion officielle, la chaîne s’est rendu compte que sa nouvelle saison était relayée de façon illégale via Periscope. Ses conditions d’utilisation stipulent pourtant qu’il est interdit de partager des contenus protégés par des droits d’auteur, sous peine de suppressions de compte.

La chaîne a donc immédiatement fait des demandes de retraits, mais souhaiterait qu’il y ait “des outils empêchant, de façon pro-active, la violation massive des droits d’auteurs”. Au jour d’aujourd’hui, Twitter ne prête attention à ce genre de procédés que lorsque les utilisateurs signalent une vidéo. Selon la chaîne, cette application serait une porte ouverte au piratage de masse.

HBO reste donc sur ses gardes au moins jusqu’au prochain épisode, dont la sortie officielle est prévue le 19 avril. En attendant, la chaîne garde un oeil sur l’application Periscope tout en menant l’enquête sur la provenance de la fuite, qui a tant fait parler d’elle.

L’avis de Buddyweb

Pour le moment, Periscope est encore trop peu connu pour laisser place au piratage de masse, ce n’est pas encore une véritable menace. De plus il n’y a que peu d’intérêt, si ce n’est le côté “immédiat” de la chose, à utiliser ce genre de plate-forme.

Je m’explique : Periscope étant une application permettant à l’utilisateur de retransmettre en direct ce qu’il filme avec son SMARTPHONE, la vidéo ne serait rien de plus qu’une capture d’écran. De plus, les vidéos retransmises via l’app Periscope sont en mode “portrait” et leur qualité est très faible. Ce ne sont donc pas de bonnes conditions pour regarder un épisode quand on sait qu’il est possible de trouver, de façon illégale certes, ces épisodes en qualité HD, le lendemain de leur diffusion.

En attendant, les plus impatients ont dévoré les quatre épisodes, en prenant le risque de devoir attendre le 10 mai pour connaître la suite, et pour les plus sages qui se sont abstenus… Gare aux spoils !