Pour ce nouvel article, notre blog ouvre ses colonnes (numériques) au directeur de l’agence Epic, Frédéric Picchiarini.

Le sujet du jour, les Relations Publiques et leur digitalisation.

1 — Pourquoi parle-t-on de digitalisation des RP ?

Déjà il me paraît important de rappeler que nous nous inscrivons dans un contexte global de digitalisation de notre environnement, et donc de nos métiers de communicants. 
L’infographie suivante résume assez bien la chose selon moi :

2 — Comment rattacher cela aux relations presses ?

Le digital n’est plus un moyen à traiter à part mais à intégrer dans toute stratégie de relations publiques.
Cela vient de la désintermédiation de la relation avec les différentes parties prenantes de l’entreprise. 
Il y a quelques années les médias étaient encore le principal vecteur de relations avec les publics. Maintenant d’autres parties prenantes sont devenues des émetteurs d’information à part entière.
Des associations ou des particuliers (blogueurs par exemple) disposent désormais du même réseau de diffusion et de la même immédiateté que des journalistes ou des institutions. Ce qui leur confère une influence, une visibilité et une force d’interpellation toujours plus importante. Il faut donc s’adapter à ce nouvel environnement.

3 — Concrètement, quels sous les nouveaux outils utilisés par vos équipes ?

Des outils de growth hacking peuvent etre détournés pour faciliter l’usage des RP 2.0 et contacter vos cibles plus facilement.

Dans un premier temps, il faut trouver un juste équilibre entre approche personnalisée et approche automatisée. 
Vous ne pouvez pas contacter tout le monde de la même manière, pour la simple et bonne raison que tout le monde n’est pas aussi important .Utilisez des outils comme Mailchimp pour vos envois automatisés.

Pour connaître les centres d’intérêts de vos contacts, vous pouvez utiliser Rapportive qui enrichit gmail en y ajoutant un panneau latéral ou s’affiche des informations liées au destinataire du mail en cours. En savoir plus sur la personne que l’on contacte peut être décisif pour instaurer une relation.

Pour trouver les adresses email de vos contacts, Email Auto Extractor analyse la page que vous visitez, à la recherche d’adresses email. Si il en trouve, il affiche une petite icone avec le nombre d’email trouvé. Simple et efficace.

Enfin, pour determiner l’influence de la personne que vous souhaitez contacter, Riffle vous permettra d’identifier les sujets qui intéressent vos « cibles » et de trouver des moyens d’entrer en contact avec eux.

4- Que mesurez vous pour estimer votre ROI ? Où est la frontière entre community management et RP 2.0 ?

Lors de la mesure des retombées, on s’aperçoit vite que la frontière entre RP 2.0 et CM est assez floue. L’infographie suivante l’illustre assez bien :

Sans rentrer dans les détails de ce que nous produisons pour nos clients, nous observons principalement les éléments suivants :

- Le poids des influenceurs avec qui nous travaillons (score Klout à l’appui) 
- La qualité de la relation que nous créons avec eux
- Les retombées sur les réseaux sociaux et l’engagement créé
- Les mentions positives et négatives